Présentations au Rendez-vous OSGeo-QC sur les technologies avancées : la cartographie sur le web.

Le thème commun des dernières présentations de la section sur les technologies avancées est « la cartographie sur le web ». Rendez-vous OSGeo Québec vous propose trois présentations sur différents projets en lien avec la diffusion de cartes dans Internet. Un autre point commun existe entre ces présentations. Elles se basent sur le même logiciel open source pour diffuser ces cartes : MapServer. Vous trouverez ci-dessous des résumés de ces présentations :

  • Tout d’abord, nous pourrons découvrir une solution informatique pour développer des applications sur MapServer, qui se nomme Dracones. Christian Jauvin de l’Université McGill nous présente ainsi « Dracones, un framework pour aider le développement d’applications avec MapServer ». Plus précisément, DraconesPH est une application de visualisation et de surveillance actuellement en usage à la Direction de la santé publique de Montréal. De son développement a peu à peu émergé Dracones tout court, un framework plus général de composantes de haut niveau pour MapServer (une interface simplifiée pour manipuler la propriété de certains objets cartographiques, par exemple leur état de « sélection »). La conférence se concentrera donc sur la présentation du fonctionnement et du développement parallèle de ces deux programmes, selon le plan sommaire suivant : (1) À la recherche d’un framework pour MS ; (2) Prototype d’une application en PHP ; (3) Les caractéristiques de cette application (DraconesPH actuellement) ; (4) Généralisation progressive des différents services de cette application vers un framework ; (5) Les caractéristiques de ce framework.

  • Ensuite, une composante de cartographie sur le web avec une prise en compte des aspects de sécurité sera présentée par Julien-Samuel Lacroix de Mapgears, Yves Moisan de Boréalis et François-Luc Bergeron du Groupe Nippour, dans une présentation donc le titre est GeoPrisma : une composante de cartographie libre pour vos applications web. GeoPrisma vise à sécuriser l’accès à des ressources cartographiques livrées par des services web comme WMS, FeatureServer et TileCache. En fonction de ces accès, GeoPrisma permet de générer dynamiquement une carte web basée sur MapFish. GeoPrisma est devenu un projet « open source » en octobre 2009. L’objectif de cette présentation est de montrer comment GeoPrisma peut devenir la composante cartographique de votre application web en prenant deux exemples d’intégration. Le premier, réalisé par le Groupe Nippour, permet le partage d’informations géospatiales multi-sources entre des intervenants du monde municipal et de l’entreprise privée. La solution, nommée Geoctopus, consiste en une plateforme web de diffusion sécurisée qui permet de centraliser les informations à référence spatiale, de les partager et de les diffuser à un maximum d’intervenants, favorisant ainsi une meilleure prise de décision. L’intégration de GeoPrisma dans Geoctopus permet un contrôle complet sur la carte interactive à rendre disponible aux usagers. Une première implantation est présentement en cours à la division Énergie Électrique de Rio Tinto Alcan au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le second exemple, réalisé par Boréalis, intègre GeoPrisma dans Liferay Portal. Boréalis utilise Liferay comme plate-forme d’intégration de ses services web et de son système de gestion de l’information (SGI). Liferay gère la communication entre des applications web distinctes comme le SGI de Boréalis, un système de gestion documentaire (Alfresco), une application d’authentification (Apache DS) et la composante de cartographie web, en l’occurrence GeoPrisma. Nous montrerons comment les usagers du système d’information de Boréalis peuvent naviguer dans l’information tant par le SGI que par GeoPrisma.

  • Enfin, Zak James du groupe DM Solutions nous propose une présentation en anglais intitulée « Production Tile Rendering with Mapserver in the Cloud ». En fait, l’implantation de systèmes conçus pour produire et effectuer la livraison, de manière hautement performante, de tuiles de cartes requière une configuration minutieuse de MapServer et de l’infrastructure de services web. Cette conférence vise à présenter les étapes nécessaires pour produire et servir efficacement des millions de tuiles de carte de haute qualité dans un environnement de « Cloud ». Ceci inclura des discussions sur des « méta-tuiles », la configuration et des questions sur l’étiquetage, le « cloud computing » et les techniques de gestion de tuile.

Ces présentations ne manqueront pas d’intéresser toutes les personnes qui oeuvrent dans les organismes gouvernementaux ou dans des entreprises, qui souhaitent produire des cartes grand public avec MapServer, qui mettent en œuvre des systèmes informatiques visant à produire et diffuser des cartes sur le web, ou qui sont tout simplement curieux d’en apprendre davantage sur des notions avancées de solutions de cartographie sur le web par le biais des solutions Dracones et GeoPrisma, ou bien avec la production de tuiles de cartes dans le « Cloud ».

Leave a Reply