Programme

Voici les détails sur la conférence et le conférencier. Pour revenir au programme, cliquer ici.

Titre:

Enseignements géo-informatiques et logiciels libres à l’université Laval: approche par projet – Exemple de la mise en oeuvre d’un outil de notification en ligne des incohérences de la BD Adresse pour le MSP

Conférencier(s):

Thierry Badard, Université Laval
Simon Mercier, MSP

Date et Heure:

Mercredi 16 juin 2010, 11:40-12:00

Résumé:

Avec la montée en puissance de l’offre logicielle libre et open source en géomatique et le nombre d’implantations croissants de ces technologies, la demande de personnes formées à ces technologies, capables d’en utiliser ou d’en développer se fait de plus en plus pressant. Aussi, peut-on se demander si la relève est sensibilisée à l’offre et aux potentialités des logiciels libres et open source en géomatique ? Bien loin de répondre totalement à cette question, cette présentation vise à présenter l’offre de cours en géo-informatique qui est actuellement dispensée à l’université Laval à Québec, tant au niveau du baccalauréat que des études graduées mais aussi en formation continue. De part leurs qualités intrinsèques (non dépendance à un tiers, accès au code source, modularité, gratuité, etc.), les logiciels libres et open source y tiennent une part importante. L’apprentissage se fait principalement par projets, dans lesquels les étudiants ont à prendre en charge la mise au point d’une application ou d’un système, depuis la phase d’analyse/conception jusqu’à celle de la présentation/défense devant leur client, en passant par le développement informatique, la documentation et le déploiement éventuel. Afin d’illustrer cette démarche d’enseignement et les résultats qui peuvent être atteints, un projet d’étudiants au baccalauréat mené cette année, sera présenté et démontré. Mené en collaboration avec le MSP (Ministère de la Sécurité Publique), ce projet visait à concevoir et développer un prototype d’outil en ligne permettant aux acteurs en lien avec le MSP de faire remonter rapidement des mises à jour et incohérences constatées sur la BD Adresse, un des référentiels utilisés par le ministère. Ces développements s’appuient exclusivement sur des outils open source (PostGIS, GeoServer, GeoExt, …) et le prototype produit constitue une première étape intéressante pour une potentielle implantation d’un tel outil au sein du MSP. Une telle approche par projet, en plus de mettre les étudiants en situation professionnelle et de développer leurs aptitudes et compétences géo-informatiques, permet de les faire évoluer dans le cadre de collaboration à lois riches et simples à mettre en place dans lesquelles tant les étudiants, l’université et les organismes collaborateurs, comme le MSP, sont gagnants.

Biographie:

Le Dr. Thierry Badard est V-P aux Technologies de Spatialytics (http://www.spatialytics.com), une compagnie québécoise, fondée en 2009, active et innovante dans les industries de l’informatique décisionnelle/intelligence d’affaires et du géospatial. Il est également professeur au Département des sciences géomatiques de l’Université Laval et chercheur régulier du CRG et du réseau GEOIDE. Il dirige l’équipe GeoSOA qui vise à concevoir et développer des outils innovants et intelligents d’aide à la décision en mobilité. Il compte plus de 14 années d’expérience, durant lesquelles il a été impliqué et a dirigé des projets de R&D d’envergure. Évaluateur pour plusieurs revues et congrès scientifiques internationaux, il est aussi très fortement impliqué dans le mouvement du logiciel libre et open source géomatique. Membre votant de l’OSGeo, il est aussi membre du comité de la conférence OSGeo (FOSS4G), membre et responsable de la commission logicielle libre de la représentation Francophone, co-fondateur et membre du comité de direction du chapitre local québécois et enfin co-président du groupe de travail sur ce sujet auprès de l’ACI. Pour plus de détails, voir : http://www.spatialytics.com & http://geosoa.scg.ulaval.ca.

Simon Mercier a complété une formation en géomatique au Cegep de Limoilou en 1994. Dès l’obtention de son diplôme, il débute sa carrière comme technicien en arpentage dans la région de Trois-Rivières. Il est, un peu plus tard en 1995, embauché par La Régie des assurances agricoles du Québec (aujourd’hui devenue La Financière agricole du Québec-FADQ) comme technicien en géomatique. Promu analyste en Géomatique en 2000, il entreprend un mandat de la conception d’un système transactionnel de mesurage des terres agricoles assisté par ordinateur.

À l’hiver 2007, il passe au Ministère de la Sécurité publique afin de participer à l’implantation d’une infrastructure technologique qui respecte les standards OGC pour les multiples besoins de cet organisme en matière de Géomatique. L’architecture de services Géomatique mise en place dans ce ministère, est principalement basée sur l’utilisation de technologie Open Source et en fait de cette organisation, un précurseur en ce domaine au Québec.

Ajouter à l’agenda (iCal)


Partenaires

Partenaires ARGENT

Partenaires BRONZE

Partenaire MÉDIA