Programme

Voici les détails sur la conférence et le conférencier. Pour revenir au programme, cliquer ici.

Titre:

Serveur autonome géographique (SAG) du MSP

Conférencier(s):

Simon Mercier, MSP
Nicolas Gignac, MSP

Date et Heure:

Mercredi 16 juin 2010, 11:00-11:20

Résumé:

Pour assurer une continuité du service à ces utilisateurs, le MSP doit être autonome en géomatique en cas de panne électrique, de lenteur du réseau Internet, de perte de connexion à un service d’un producteur externe, etc. Le serveur autonome géographique (SAG) a été mis au point pour pallier à ces problèmes et permettre dans des cas extrêmes de pouvoir diffuser de l’information géographique auprès des utilisateurs internes. Le SAG est un serveur de données géographiques qui contient une multitude de couches d’information (accessibles en WMS seulement et en WMS-C) et également une application Web ouverte de localisation géographique (ex. : géolocalisateur) complète et autonome qui permet de localiser un événement sur tout le territoire du Québec sans dépendre de services de données externes. Il est composé entièrement de logiciels libres et gratuits (Linux OpenSuse, Apache, MapServer, PostgreSQL/PostGIS, Tilecache, OpenLayers/MapFish). Les mises à jour des données et logiciels seront transmises à des fréquences établies par le MSP. Il peut être déployé en mode local sur n’importe quel serveur ou poste de travail portable en cas d’urgence (ex. : crise du verglas). En stockant la majeure partie de l’information géographique en mode local, le principal avantage est d’offrir au MSP et ses partenaires une autonomie complète par rapport à ses producteurs de données géospatiales ou à des services externes.

Biographie:

Simon Mercier a complété une formation en géomatique au Cegep de Limoilou en 1994. Dès l’obtention de son diplôme, il débute sa carrière comme technicien en arpentage dans la région de Trois-Rivières. Il est, un peu plus tard en 1995, embauché par La Régie des assurances agricoles du Québec (aujourd’hui devenue La Financière agricole du Québec-FADQ) comme technicien en géomatique. Promu analyste en Géomatique en 2000, il entreprend un mandat de la conception d’un système transactionnel de mesurage des terres agricoles assisté par ordinateur.

À l’hiver 2007, il passe au Ministère de la Sécurité publique afin de participer à l’implantation d’une infrastructure technologique qui respecte les standards OGC pour les multiples besoins de cet organisme en matière de Géomatique. L’architecture de services Géomatique mise en place dans ce ministère, est principalement basée sur l’utilisation de technologie Open Source et en fait de cette organisation, un précurseur en ce domaine au Québec.

Nicolas Gignac est conseiller en géomatique pour le Ministère de la Sécurité publique du Québec. L’équipe de géomatique du MSP utilise et développe des applications exploitant les normes OGC (ex. WMS) en lien avec des outils de géomatique libre. N. Gignac a travaillé en Jamaïque deux ans pour conseiller la principale agence gouvernementale jamaïcaine oeuvrant en gestion des catastrophes et l’aider à établir sa première unité de géomatique. Il détient un baccalauréat en géographie de l’Université de Sherbrooke et une maîtrise en sciences de l’eau de l’INRS–ETE avec plus de cinq années d’expérience en géomatique.

Ajouter à l’agenda (iCal)


Partenaires

Partenaires ARGENT

Partenaires BRONZE

Partenaire MÉDIA